Broder pour le 8 mars

Le 8 mars, c’est la Journée internationale des droits des femmes. À cette occasion, j’ai décidé de vous offrir un tutoriel de broderie gratuit pour participer à sensibiliser à cette cause et vous permettre de broder un motif symbolique des luttes féministes : le poing levé.

Mais avant toute chose… C’est quoi le 8 mars ? Et pourquoi le poing levé en est-il devenu un symbole ?

Photo d'un poing fermé levé brodé en noir sur fond naturel et encadré dans un tambour à broder
Le poing levé : un motif à broder pour le 8 mars © L’Amour des trois agrumes

Histoire d’une journée féministe

La journée internationale de droits des femmes

La Journée internationale des femmes (selon l’appellation officielle anglophone de l’ONU : International Women’s Day) ou Journée internationale des droits des femmes, en français, est une journée symboliquement dédié à la mise en avant de la lutte pour les droits des femmes à travers le monde, notamment en faveur d’une réduction des inégalités femmes-hommes.

À l’origine du 8 mars

Cette journée prend son origine dans l’histoire des luttes féminismes menées en Europe et aux Etats-Unis au début du XXème siècle (pour le droit de vote, le droit au travail et la fin des discriminations au travail notamment), mais il faut savoir qu’elle n’a pas toujours été célébrée le 8 mars.

La Russie soviétique est le premier pays à officialiser la date du 8 mars, en 1921, et jusque dans les années 60, cette date est surtout marquée et célébrée dans les pays du bloc socialiste.

Une journée célébrée mondialement

Les Nations unies officialisent la date en 1977, et invitent tous les pays à célébrer une journée en faveur des droits des femmes. Cette journée doit aussi servir à faire le bilan sur la situation des femmes, et à mettre en place des initiatives pour faire avancer l’égalité femmes-hommes.

Et notamment en France

Le 8 mars 1982, à l’initiative du MLF et de la ministre déléguée aux Droits de la femme Yvette Roudy, le gouvernement socialiste de François Mitterrand donne un statut officiel à la journée en France.

Une manifestante féministe porte un t-shirt rose sur lequel il est inscrit : Du respect, du temps, de l'argent
Photo © Delia Giandeini sur Unsplash

Non, le 8 mars n’est pas la Journée de la femme…

La fête des femmes

Promotion spéciale sur les aspirateurs, rose offerte aux femmes dans les magasins… Il arrive qu’on essaie de nous faire croire que le 8 mars est une grande fête destinée à célébrer LA femme.

Oui… mais non.

Déjà… LA femme ? Laquelle, hein ? Moi ? Vous qui me lisez ? Votre mère, votre sœur, votre compagne  ?

Une femme ? Des femmes.

Il n’y a pas UN modèle de femme. Chacune d’entre nous est unique et devra faire face à des problématiques spécifiques au cours de sa vie, et c’est important d’en tenir compte dans nos luttes.

Alors non, le 8 mars n’est ni la Journée de la femme, ni la fête des femmes, ni aucune de ces appellations qui omettent de mentionner que le 8 mars est avant tout une journée politique et militante.

Il se passe quoi le 8 mars ?

Traditionnellement, de nombreux événements informatifs et militants sont organisés à l’occasion du 8 mars, comme des conférences, des festivals, des projections, des manifestations, et même des grèves.

Cette année, voici quelques-uns des événements auxquels vous pouvez participer :

À Paris, le 7 mars, une manifestation est organisée de 13h à 17h Place de la République, une grève est annoncée pour le 8 mars et une manifestation est prévue le 8 mars à 12h à Port Royal, à l’initiative des collectifs On arrête toutes et Grève féministe – Plus d’infos ici

Si vous utilisez Instagram, je vous invite vivement à aller suivre Asmae (ex Take It Green) qui nous offre un mois féministe, inclusif, engagé avec son projet Mars Sorore, qui met à l’honneur 31 créateurs et créatrices de contenu, mais aussi des auteurices, des étudiant.e.s et des militant.e.s.
Pour aller suivre Asmae et découvrir Mars Sorore, rendez-vous ici

Culture féministe

Le 8 mars peut aussi être l’occasion de (re)voir des conférences et de (re)lire des livres sur le thème des femmes et du féminisme, et notamment :

Une conversation entre Roxane Gay et Rokhaya Diallo dans le cadre du Festival Les Créatives
Version originale anglaise ici
Version française ici

Une conversation entre Judith Butler et Lauren Bastide dans le cadre du Festival Les Créatives
Version originale anglaise ici
Version française ici

Un livre de Mona Chollet (au hasard Sorcières : La puissance invaincue des femmes)

Un livre de Roxane Gay (au hasard Bad Feminist)

Et d’ailleurs, si vous aussi vous avez des événements à nous suggérer qui ont retenu votre attention, n’hésitez pas à les partager en commentaire !

Photo d'une manifestation féminisme avec une banderole indiquant : Vulves en mouvement, tétons en avant en rose sur fond blanc
Photo © Delia Giandeini sur Unsplash

Et le symbole féministe du poing levé, dans tout ça ?

Une origine européenne et nord-américaine

Le symbole du poing levé est généralement associé au mouvement Black Power* et à Nelson Mandela dans les années 60. Mais il a aussi été très utilisé au Europe au cours du XXème siècle par les mouvement socialistes, anti-fascistes et communistes.

Poing levé et symbole de Vénus

C’est en lui ajoutant le symbole de Vénus « ♀︎ » – qu’on associe généralement au féminin, à la vie et à la fertilité – qu’on obtient le symbole qui représente depuis plus d’ 1/2 siècle les luttes féministes et le pouvoir des femmes.

Cette adjonction du symbole de Vénus au poing droit levé aurait été créée par l’activiste et écrivaine américaine Robin Morgan et son mari en 1967, et utilisé pour la première fois en 1968 lors d’une manifestation organisée contre un concours de beauté. Il était notamment peint sur des pin’s et dessiné sur des tracts.

Depuis, il a été utilisé dans le monde entier, pour représenter de nombreux courants féministes, comme l’afroféminisme, l’anarcha-féminisme, ou encore le féminisme radical.

*Le terme Black Power est lancé en 1966 par Stokely Carmichael, un étudiant chef du « Comité de coordination des étudiants non violents » pour désigner divers mouvements politiques, culturels et sociaux menés par des personnes noires aux Etats-Unis, principalement dans les années 1960 et 1970, pour lutter contre la ségrégation raciale.

Symbole féminisme composé du poing levé entouré par le symbole de Vénus, en rose fuschia
Symbole féministe composé du poing levé entouré par le symbole de Vénus

Broder un poing levé pour le 8 mars

Pourquoi ai-je choisi de vous proposer de broder un motif de point levé à broder ?

J’ai dessiné et brodé ce motif il y a plusieurs mois pour qu’il serve d’illustration au post « S’affirmer », tiré de mon abécédaire d’annonce du projet L’Amour des trois agrumes. Posté en juin dernier, il vous avait beaucoup plu. Nous avions eu des conversations très intéressantes au sujet de la difficulté à s’affirmer en public et à oser exprimer son désaccord quand on est une femme.

En dehors de son utilisation pour Instagram, j’avais également conçu cette broderie comme un totem pour m’aider à me souvenir de ma valeur et de ma force, prendre confiance en moi et apprendre à m’affirmer.

Un motif qui s’impose comme une évidence

Lorsque j’ai commencé à réfléchir à ce que j’allais vous proposer pour marquer la date du 8 mars, j’ai repensé à cette broderie, et je me suis dit que je n’étais surement pas la seule à avoir besoin d’un coup de pouce symbolique pour m’aider à me faire entendre.

En retravaillant le motif pour vous le proposer en tutoriel, j’ai choisi de ne pas y ajouter le symbole de Vénus. En effet, je trouve que la forme arrondie du tambour à broder suffit déjà à l’évoquer en partie ; de plus, je ne souhaitais pas exclure de ce projet les personnes trans et les personnes non-binaires qui subissent aussi les violences du patriarcat.

Photo d'un poing fermé levé brodé en noir sur fond naturel et encadré dans un tambour à broder
Le poing levé : un motif à broder pour le 8 mars © L’Amour des trois agrumes

Comment obtenir le tutoriel ?

Je suis donc très heureuse de vous proposer aujourd’hui ce tutoriel de broderie inédit et gratuit pour vous permettre de broder à votre tour un poing levé, et ainsi (ré)affirmer votre puissance :

Pour obtenir votre tutoriel gratuit, il vous suffit de cliquer sur le bouton ci-dessous pour vous inscrire à la newsletter de L’Amour des trois agrumes et suivre les instructions qui vous seront données.

Si vous êtes déjà inscrit.e à la newsletter, vous pouvez également demander à recevoir le tutoriel en cliquant sur le bouton ci-dessous et en entrant vos coordonnées comme indiqué.

NB : ce tutoriel vous est offert dans une version « allégée » par rapport aux livrets qui accompagnent les kits prêts-à-broder et les motifs de broderie à télécharger qui sont vendus sur ma boutique.

La liste du matériel nécessaire pour réaliser cette broderie est détaillée dans le document.

Ce tutoriel est tout à fait accessibles aux personnes qui débutent en broderie. N’hésitez d’ailleurs pas à aller consulter les tutoriels de broderie en vidéo que j’ai posté sur mon compte Instagram, juste ici : @lamourdestroisagrumes ou en passant par là : #tutobroderiea3a

Avertissement : Ce document et ce motif ne sont pas libres de droits et doivent être réservés à un usage personnel.

Photo d'un poing fermé levé broder en noir sur fond naturel et encadré dans un tambour à broder
Le poing levé : un motif à broder pour le 8 mars © L’Amour des trois agrumes

Pour aller plus loin

Si vous souhaitez en apprendre plus sur l’origine du symbole du poing levé, je vous recommande la lecture de cet article de Slate : D’où vient le symbole féministe avec le poing levé ? et de cette note de blog : D’où provient le symbole féministe ?

Découvrez également les kits prêts-à-broder et les broderies décoratives body positives et végétales sur la boutique :

Découvrir tous les kits de broderie
Le kit du tote-bag à tétons

Découvrir les broderies décoratives
Broderie décoratives Utérus fleuri n°3

Laisser un commentaire