Le matériel de base pour se lancer dans la broderie – partie 2

Je vous retrouve aujourd’hui pour la seconde partie de mon article consacré au matériel de base à se procurer pour se lancer dans la broderie.

Au programme de cette seconde partie : les aiguilles, le fil, les ciseaux, et les motifs. Quelles aiguilles faut-il pour se lancer dans la broderie ? Quels fils vaut-il mieux utiliser ? Les ciseaux de broderie sont-ils réellement indispensables ? Et où trouver de jolis motifs contemporaines à broder ? Je réponds à toutes ces questions dans cet article.

Comme dans la première partie, pour chaque objet, je vous propose 3 options : la meilleure (la meilleure qualité, l’option la plus pratique…), l’option intermédiaire (un bon compromis, avec quelques économies à la clé mais une durabilité/une éco-responsabilité moindre), et l’option qui dépanne (souvent créée à partir de ce que vous avez déjà chez vous).

Si vous n’avez pas lu la première partie, elle est ici. Sinon… c’est parti !

Une aiguille à broder pointue

Une fois votre tissu sélectionné et tendu dans son tambour à broder, et le motif reporté, voici venu le temps (enfin!) de passer à la meilleure partie du projet : la broderie. Et pour cela, il vous faut évidemment une aiguille pour guider votre fil et lui faire traverser le tissu.

montage photo représentant un assortiment d'aiguilles à broder à bout pointu de la marque Bohin, un trio d'aiguilles à broder argentées à chas doré, et trois aiguilles à coudre argentées

La meilleure option : les aiguilles à broder pointues de la marque Bohin. Elles sont d’excellentes qualité, elles ne se déforment pas, elles ne s’oxydent pas, et elles sont fabriquées en France.

Vous trouverez facilement en mercerie (physiques ou en ligne) des assortiments d’aiguilles à broder pointues Bohin en tailles 5 à 10 ou 3 à 9 pour moins de 3€. Un tel assortiment d’aiguilles (une quinzaine au total) s’adaptera à la très grande majorité de vos projets et vous accompagnera pendant de nombreuses années.

L’option intermédiaire : les assortiments d’aiguille à broder des autres marques.

L’option qui dépanne : une aiguille à coudre assez fine pourra tout à fait remplacer une aiguille à broder pour vos premiers projets de broderie. Néanmoins, son chas un peu plus court et un peu plus large vous gênera peut-être un peu pour enfiler vos brins de fils à broder, et risque de laisser quelques traces lors de son passage à travers le tissu.

À noter : il faut savoir que plus le numéro d’aiguille est élevé, plus l’aiguille est… petite. Ainsi, une aiguille n°10 sera très fine, tandis qu’une aiguille n°1 sera plutôt grosse.

Une aiguille de numéro 5, 6 ou 7 sera un bon choix pour démarrer et conviendra pour la plupart des projets pour lesquels vous utiliserez 1 à 4 brins de fil environ.

Des fils à broder en coton

Parlons-en, justement, des fils. Leurs coloris, leur aspect brillant, satiné, mat, lisse ou texturé créera l’aspect final de votre broderie. Il est donc indispensable que vous sachiez bien choisir vos fils.

montage photo montrant un écheveau de fil de coton mouliné spécial DMC vert clair, une carte de fil Retors du Nord Sajou orangé, et une boite contenant diverses bobines de fils variés

La meilleure option : le fils Retors du Nord de la marque Sajou et le mouliné spécial de chez DMC sont les meilleurs fils qui existent actuellement pour la broderie traditionnelle, et bonne nouvelle : ils sont fabriqués en France ! Chez les deux marques, il s’agit de fils 100% coton spécialement tissés pour être très adaptés à la broderie. À la fois souples et résistants, ils ne s’effilochent pas et ils s’emmêlent très peu.

Le Retors du Nord de Sajou comprend 4 brins et il est vendu en carte de 20m, tandis que le mouliné spécial de chez DMC comporte 6 brins et est vendu en écheveau de 8m. Pour les prix, on est sur quelque chose d’assez similaire : 2,50€ pour une carte de 20m chez Sajou et 1,60€ les 8m chez DMC.

Les fils DMC sont traités « grand teint », c’est-à-dire qu’ils supporteront d’être lavés à haute température. Les fils Sajou, eux, ne le sont pas. Il faut savoir que le traitement grand teint est très polluant, et que les fils Sajou résistent tout de même au lavage jusqu’à 40°, ce qui est largement suffisant pour la plupart des projets de broderie. À vous donc de déterminer en fonction de votre projet la nécessité d’opter pour un fil « grand teint » ou non.

Pour terminer, sachez que le Retors du Nord existe en 96 coloris et le mouliné spécial de chez DMC en presque 500 coloris (oui, c’est fou!).

L’option intermédiaire : vous trouverez des fils à broder à moindre coût dans de nombreux magasins possédant un rayon DIY. Il sont souvent vendus sous forme d’assortiments de plusieurs coloris. Evidemment, qui dit bas coût dit qualité pas toujours au rendez-vous : les fils auront tendance à s’emmêler, à s’effilocher, voire à casser en cours de broderie, et ils pourront potentiellement déteindre au premier lavage. Un conseil pour faire votre choix : vérifiez au moins qu’il s’agit de fils 100 % coton, et pas de fils de polyester. Et menez vos essais.

L’option qui dépanne : si vous êtes pris·e d’une envie pressante de vous lancer dans un projet de broderie, là, maintenant, tout de suite, mais que vous n’avez aucun fil spécial broderie à la maison, rien ne vous empêche de vous essayer à la broderie avec des fils moins conventionnels : fils à coudre, fils à crocheter, fils à tricoter, ficelle… Vous aurez simplement besoin d’adapter la taille du chas de votre aiguille au diamètre du fil que vous aurez choisi.

Le zest en plus : n’hésitez pas à jeter un œil en vide-greniers, en ressourcerie ou en magasin solidaire, on y trouve souvent des écheveaux de fils ; de quoi vous concocter un joli assortiment à petit prix.

Les ciseaux de broderie : réellement indispensables ?

Disons-le : il n’est pas du tout indispensable de posséder des ciseaux spécial broderie pour se lancer dans la broderie.

montage photo montrant une paire de ciseaux noire et argentée tenue à la main et une paire de ciseaux de broderie cigogne

Les ciseaux de broderie, qui sont généralement petits, avec des lames très fines et pointues, vous permettront d’être très précis·e dans vos coupes, de couper au plus près du tissu, sans risquer de trouer le tissu ou de couper plus de fils que prévu… Mais une paire de ciseaux normaux bien aiguisés fera parfaitement l’affaire si vous ne souhaitez pas investir immédiatement dans une paire de ciseaux spécialisée.

Comptez entre 6 et 20€ pour une paire de ciseaux de broderie.

Les motifs à broder

Une fois que vous avez réuni tout le matériel, il ne vous reste plus qu’à trouver le motif que vous allez broder. Pour cela, plusieurs solutions s’offrent à vous.

La meilleure option : de nombreuses créatrices dessinent et vous proposent des motifs de broderie originaux et contemporains qui peuvent être accompagnés d’explications pour leur réalisation, ou non.

Où trouver ces motifs à broder ?

Sur la boutique de L’Amour des trois agrumes, évidemment : les motifs numériques à télécharger accompagnés de leur guide de réalisation feront leur grand retour sur le site cet automne.

Vous en trouverez aussi chez Marion Romain, chez Caro Tricote, mais aussi chez Afera Handmade (en anglais) pour ne citer que ces trois créatrices.

Il existe aussi des livres qui réunissent des conseils et des consignes pour pratiquer la broderie, et des motifs qui n’attendent plus que d’être reportés sur un tissu et brodé. Nous en parlerons prochainement à l’occasion d’un article dédié à ce sujet.

L’option intermédiaire : DMC propose sur son site une grande quantité de motifs de broderie à télécharger gratuitement sur leur site. L’avantage : les motifs sont accompagnés d’explications : un diagramme des points, une suggestion des fils et des coloris à utiliser, et quelques consignes de base. L’inconvénient : les informations sont assez généralistes. Si vous ne maitrisez pas déjà les points de broderie traditionnelle utilisés pour le motif, ou si vous n’avez pas l’habitude de lire des diagrammes de points, vous risquez de ne pas réussir à vous lancer.

montage photo montrant des motifs dessinés à broder : un soleil stylisé géométrique, une branche de feuillage, une hirondelle, deux coeurs et un ovale vert avec des points bleus

L’option qui dépanne : n’importe quel dessin trouvé sur internet ou dans un livre, une revue, ou inventé de toute pièce et dessiné de votre main pourra être brodé. Mais dans ce cas, ce sera à vous de trouver la technique et de choisir les points qui se prêteront le mieux à la reproduction brodée du dessin que vous aurez choisi.

Nous voici à la fin de cet article consacré au matériel de base à posséder pour se lancer dans la broderie. J’espère qu’il vous a plu et que vous savez désormais comment choisir et où trouver votre matériel de broderie en fonction de vos projets et de votre budget. Si c’est bien le cas, ou s’il vous reste des questions, n’hésitez pas à me le dire en commentaire, vos retours sont toujours extrêmement encourageants !

Enfin, si vous n’avez pas envie d’investir immédiatement dans tout ce matériel, mais que l’envie d’essayer la broderie est bien présente, sachez qu’il existe des kits de broderie qui contiennent déjà tout le matériel nécessaire pour réaliser le motif choisi.

Les kits sont parfaits pour se lancer dans un projet sans prise de tête (tout le matériel est déjà inclus), et donc parfaits pour tester une nouvelle discipline sans s’engager : vous achetez le matériel pour un projet et pour un seul ; vous évitez ainsi de vous retrouver avec un lot d’aiguilles ou des kilomètres de fils qui ne nous serviront plus.

De plus, vous êtes guidé·e de A à Z dans la réalisation du projet, ce qui vous garantit presque à coup sûr de ne pas vous lasser ni de vous décourager avant la fin. C’est en tout cas comme cela que je conçois mes kits : ils contiennent tout le matériel nécessaire, mais sans gaspillage (les longueurs des fils sont adaptées, ni trop courtes, ni trop longues) et la broderie est « découpée » en étapes simples et délimitées que vous n’avez plus qu’à suivre à votre rythme.

Les kits L’Amour des trois agrumes sont à retrouver sur la boutique en ligne : juste ici !

montage photo montrant un tambour à broder carré, une carte de fil de coton Retors du Nord Sajou orangé, trois aiguilles à broder argentées à chas doré, un crayon à paoier et une branche de feuillage dessinée

Je reviendrai d’ici une quinzaine de jours avec un nouvel article. D’ici là, prenez soin de vous.

Laisser un commentaire